Ordre national
des pharmaciens

Imprimer

FAQ vaccination antigrippale à l'officine

Cas particulier de la campagne de vaccination 2020-2021

 

Dans son avis du 20 mai dernier , la HAS souligne l'importance d'organiser au mieux la vaccination antigrippale et de respecter les mesures barrières afin de protéger les vaccinateurs et les personnes à vacciner.

La campagne est prolongée jusqu’au 28 février 2021.

Pour en savoir plus : actualités : Grippe saisonnière : lancement de la campagne de vaccination 2020-2021Prolongation de la priorisation de la campagne de vaccination contre la grippe saisonnière , DGS-Urgent n°2021_09

Depuis le 1er janvier 2021, les stocks d’Etat peuvent être délivrés à toute la population qui souhaite se faire vacciner y compris si les personnes ne sont pas ciblées par les recommandations vaccinales .

En effet, la priorisation de la dispensation des vaccins grippe du stock d'État en direction des populations cibles visées par les recommandations vaccinales  fixée par la lettre interministérielle du 26 novembre 2020 relative à la poursuite de la campagne de vaccination contre la grippe saisonnière  (Bulletin officiel du 26 novembre 2020) s’est achevée le 31 décembre 2020.

Sources : DGS-Urgent n°2021_03 , DGS-Urgent n°2021_09

 

Dispositions applicables jusqu’au 28 février 2021 (Source : Arrêté du 10 juillet 2020 ).

Comment s’approvisionner en vaccins anti-grippe du stock d'État ?

Depuis le 1er janvier 2021, les officines peuvent s'approvisionner selon leurs besoins auprès des grossistes-répartiteurs habituels.

Sources : Arrêté 10 juillet 2020 , DGS-Urgent n°2021_03 , DGS-Urgent n°2021_09

→ Tableau de synthèse des vaccins grippe du stock d'État

Historique des étapes antérieures de dispensation du stock d'État : 

Quels sont les vaccins du stock d'État ?

Quatre vaccins seront distribués aux officines. Certains sont en conditionnements multidoses, avec ou sans aiguilles.

vaccins

→ Tableau de synthèse des vaccins grippe du stock d'État

Source : Annexe de l’Arrêté 10 juillet 2020

Quelles modalités de déconditionnement des multidoses du stock d'État ?

Le pharmacien peut pour les besoins de l'administration ou de la délivrance des vaccins, prélever à l'unité les vaccins conditionnés par boites de dix.

Il fournit, si nécessaire, l'aiguille permettant l'injection de cette unité et, le cas échéant, un conditionnement secondaire adapté permettant d'en assurer le transport et la conservation.

Source : Arrêté 10 juillet 2020

Quelle facturation à l’assurance maladie ?

La délivrance d’une unité de vaccin est facturée 1,99 euro TTC à l’assurance maladie auquel s'ajoutent les honoraires de dispensation correspondant (majorations en outre-mer).Si le pharmacien effectue lui-même la vaccination, la rémunération habituelle s’applique.

Ces mêmes montants s’appliquent pour la dispensation de vaccins destinés à une personne hors population cible en facturation payante.

Lorsque le  pharmacien effectue lui-même la vaccination pour les personnes majeures visées par les recommandations vaccinales  la rémunération habituelle s’applique (les pharmaciens d’officine ne sont pas autorisés à vacciner contre la grippe la population générale).

Sources : Arrêté 10 juillet 2020 , DGS-Urgent n°2021_03

Quelle traçabilité du vaccin dispensé dans l’officine ?

La dispensation d'une unité nécessaire à la vaccination de la personne enregistrée au registre des vaccinations (informatique ou papier).

Si le pharmacien n’effectue pas lui-même la vaccination, l’enregistrement ne comporte pas la la mention de la date d'administration et des autres dispositions relatives à l'acte vaccinal.

Source : Arrêté 10 juillet 2020

Quelle notice remettre au patient ? 

Dans le cas où une notice en français n'est pas fournie avec le vaccin, le pharmacien en remet une au patient correspondant au vaccin administré ou délivré. 

Sources : Arrêté 10 juillet 2020 , DGS-Urgent n°2021_03 , DGS-Urgent n°2021_09

 

Au regard de la situation sanitaire exceptionnelle, DASTRI prendra en charge les déchets issus de la campagne de vaccination antigrippale 2020/2021 réalisés en officine. La fiche pratique pharmacien COVID n°2  rappelle les consignes de stockage et de tri à observer en officine pour chaque type de déchet (les seringues, les déchets d’activité de soins DAS et les équipements de protection individuelle EPI).

Pour en savoir plus : CP DASTRI s’engage aux côtés des pharmaciens dans la lutte contre le COVID-19

 

La HAS recommande de respecter un délai de 14 jours entre une vaccination contre la grippe et la vaccination contre la Covid-19. En conséquence, avant de dispenser et vacciner contre la grippe, il est recommandé de demander à la personne si elle a d’ores et déjà pris un rendez-vous pour la vaccination contre la Covid-19, ou si elle entend le faire dans un délai rapproché. Dans l’affirmative, il conviendra de différer la vaccination contre la grippe afin de ne pas retarder la vaccination contre la Covid-19.

Sources : DGS-Urgent n°2021_03 , DGS-Urgent n°2021_09

 

Oui, avoir eu la Covid-19 (y compris la forme grave) n'est pas une contre-indication à la vaccination antigrippale si, au moment de la vaccination, la personne ne présente pas de symptômes ni de fièvre.

 

La HAS recommande de reporter la vaccination à la fin de sa période d’isolement.

_____________________________

 

Tous les pharmaciens d’officine ont-ils l’obligation de pratiquer la vaccination contre la grippe ?

Non, il s’agit d’une mission facultative du pharmacien d’officine, qu’il soit titulaire ou adjoint.

Un étudiant en pharmacie peut-il vacciner ?

Non, même s’il a  été formé à l’acte vaccinal lors de son cursus à l’UFR de pharmacie. Un préparateur en pharmacie peut-il vacciner ?Non, seuls des pharmaciens d’officine peuvent pratiquer la vaccination.

Un préparateur en pharmacie peut-il vacciner ?

Non, seuls des pharmaciens d’officine peuvent pratiquer la vaccination.

 

La formation du pharmacien

Comment connaître les sessions de formations à la vaccination DPC de ma région ?

Les formations DPC sont répertoriées sur le site de l’ANDPC . La recherche peut s’effectuer par région et/ou département. 

Comment connaître les organismes de DPC ?

Les organismes reconnus de DPC sont identifiés sur le site de l’ANDPC .

Les conditions techniques de l’officine

Comment les pharmaciens vaccinateurs peuvent-ils informer le public qu’ils pratiquent cet acte ?

Les pharmaciens informent le public que l’officine comporte un ou des pharmacien(s) vaccinateur(s), en respectant les dispositions du code de déontologie . Il leur est possible de présenter en vitrine et sur les emplacements visibles de l’extérieur de l’officine les activités dont l’exercice en pharmacie est licite (cas de la vaccination contre la grippe). Une telle publicité ne doit pas pour autant représenter une sollicitation illicite de clientèle.

Affiche - vaccination antigrippale à l'officine

Que doit contenir la trousse de première urgence ?

Au vu des risques que peut engendrer la vaccination, il est conseillé de disposer dans cette trousse d’au moins un antihistaminique H1 et d’adrénaline (ex : ANAPEN®). Il est nécessaire de préparer une trousse dédiée, à proximité du lieu de vaccination, avec compresses, pansements, désinfectant... De plus, les numéros d’urgence, notamment le 15, le 18 ou le 112, permettront le départ immédiat de moyens de secours adapté.

Comment gérer les DASRI (déchets d’activités de soins à risques infectieux) qui sont générés par l’acte vaccinal au sein de mon officine ?

Conformément au cahier des charges relatif aux conditions techniques, le pharmacien s’est engagé à éliminer les déchets d'activité de soins à risque infectieux (DASRI) produits dans ce cadre, conformément aux dispositions des articles R. 1335-1 et suivants du code de la santé publique .

A titre exceptionnel, des dispositifs dérogatoires peuvent être développés durant les campagnes de vaccination. Pour la campagne en cours, consultez : Cas particulier de la campagne de vaccination 2020-2021.

Pour en savoir plus, consultez les pages 21, 22 et 32 de la fiche d'information professionnelle "vaccination antigrippale à l'officine"

Comment gérer les AES (accidents d’exposition au sang) dans l’officine ?

L’acte de vaccination expose potentiellement les pharmaciens expérimentateurs à des AES (accidents d’exposition au sang)*  comportant un risque de transmission d’agents infectieux, notamment des virus des hépatites B et C et le VIH. Conformément à l’Arrêté du 10 juillet 2013 relatif à la prévention des risques biologiques auxquels sont soumis certains travailleurs susceptibles d'être en contact avec des objets perforants , il incombe au(x) pharmacien(s) titulaire(s) d’une officine comportant des pharmaciens autorisés à vacciner d’informer ses employés notamment sur la conduite à tenir en cas d’AES. 

*contact avec du sang ou un produit biologique contenant du sang, au niveau percutané (piqûre, coupure), muqueux (œil, bouche) ou d’une peau lésée (eczéma, plaie). 

Brochure AES : prévention et gestion à l'officine

Affiche "Conduite à tenir en cas d'accident avec exposition au sang (AES)"

Faut-il contracter une assurance spécifique pour couvrir les actes de vaccination réalisés à l’officine ?

En principe, le contrat d’assurance de l’officine couvre l’ensemble de actes professionnels réalisés par les pharmaciens dans le cadre de leur exercice professionnel tel qu’autorisé par la loi. Il n’y aurait donc pas de démarche supplémentaire à entreprendre à ce sujet lorsqu’un pharmacien vaccine. En tout état de cause, ce point pourra être vérifié au sein des conditions générales du contrat d’assurance.

 

Comment connaitre les modalités de déclaration de cette activité à mon ARS ?

Chaque ARS utilise son propre dispositif de gestion des déclarations d’activité de vaccination (formulaire en ligne, courriel, courrier postal AR, etc…). Les informations sont disponibles auprès de votre ARS.

Modalités de déclaration de l’activité de vaccination/ARS

Quels documents dois-je adresser à l’Ordre des pharmaciens ?

Aucun. L’Ordre des pharmaciens n’intervient pas dans la procédure de déclaration de l’activité de vaccination depuis sa généralisation. 

 

Les recommandations vaccinales sont revues chaque année. Elles sont publiées sur le site du Ministère de la santé

Où trouver les recommandations vaccinales en vigueur ?

Les recommandations vaccinales sont revues chaque année. Elles sont publiées sur le site du Ministère de la santé

Comment s'assurer qu’une personne est éligible à la vaccination antigrippale dans mon officine ?

Un arbre décisionnel est mis à votre disposition afin de vous aider à cibler la population éligible à la vaccination contre la grippe.

Check-list pour déterminer l'éligibilité d'une personne à la vaccination à l'officine

Toutes les personnes ciblées par les recommandations vaccinales reçoivent-elles un "bon de prise en charge" du vaccin grippe de l’assurance maladie ?

Non, la majorité de ces personnes reçoivent bien un "bon de prise en charge", mais pas toutes.

Pour en savoir plus, consultez la page 12 de la fiche d'information professionnelle "vaccination antigrippale à l'officine"

Toutes les personnes majeures peuvent-elles être vaccinées en officine ?

Non, le pharmacien ne peut pas vacciner les personnes majeures de la population générale qui ne relèvent pas des recommandations vaccinales. Le pharmacien les oriente vers une consultation médicale.

Un pharmacien d’officine peut-il vacciner un enfant ?

Non, les pharmaciens peuvent vacciner uniquement les personnes majeures visées par les recommandations vaccinales.

Faut-il recueillir le consentement écrit du patient avant de le vacciner ?

Non, le consentement écrit était demandé lors de la phase d’expérimentation. Ce n’est plus le cas depuis la généralisation de la vaccination contre la grippe saisonnière à l’officine.

 

Traçabilité de l’acte de vaccination dans l’officine

Comment se procurer un registre papier des vaccinations ?

Les pharmaciens peuvent s’adresser aux librairies professionnelles habituelles ou élaborer eux même leur registre comportant les mentions réglementaires. 

Quelles mentions doivent figurer dans le registre ? 

Registre - Vaccination antigrippale à l'officine

Transmission de l’information pour le patient 

Où trouver un modèle d'attestation de vaccination ? 

Attestation - Vaccination antigrippale à l'officine

Dois-je compléter la plateforme vaccination de l’Ordre ?

Non, il n’y a plus de plateforme depuis la généralisation de la vaccination en officine.

Faut-il conserver une copie des attestations de vaccination à l’officine ?

Non, depuis la fin de l’expérimentation, la traçabilité des actes de vaccination dans l’officine est effectuée dans le registre des vaccinations.

Date de mise à jour : 02/02/2021